The Big e-shoe


Berlin, Histoire et Politique
novembre 10, 2009, 1:57
Filed under: Poulitique, Web 6.0 | Mots-clefs: , , ,

Il va sans dire que je me suis intéressée de près à ces festivités berlinoises dans la mesure où j’ai une certaine responsabilité de rendre compte.

Personne n’aura donc manqué la polémique de EST-CE QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ETAIT PRESENT OU PAS LE 9 NOVEMBRE 1989 A BERLIN comme indiqué si fièrement dans le profil facebook officiel du concerné?

Pour la première fois, je franchis un cap sur ce blog, et transmets une conversation privée à mon lectorat public. Il s’agit d’un dialogue entre moi et certains de mes amis, dont j’ai volontairement flouté les noms et photos pour des raisons de respect de la propriété privée. Cependant, le coeur de cette conversation devrait pouvoir éclairer les yeux des Français qui se pose des questions sur « Peux-t-on réinterpréter l’Histoire en sa faveur lorsqu’on est dirigeant de pays? »

Je vous préviens, ça vole haut.

 fakebook

Source: http://fakebookquotes.appspot.com/

Publicités


Happening, les règles du savoir-vivre
juin 22, 2009, 1:03
Filed under: Web 6.0 | Mots-clefs: , , ,

Lincoln

Je vous préviens tout de suite les gars, il s’agit d’un coup d’un coup de gueule en bonne et due forme.

Mon agressivité verbale vient du stress provoqué par la tournure prise par un événement organisé ce week-end.

Non, je ne me suis pas fait volée la vedette par Shakira à la fête de la musique, pire.

 

Il y a une semaine, je reçois sur mon facebook une invitation à me rendre à l’inauguration garden-party-style de l’atelier d’aaaaartistes photographes.

Intitulée 2.0, située à deux pas de chez-moi, traitant d’un thème à vocation familiale, ajoutez à ça une petite invitation sympa à base de vidéo sur Youtube, je me suis dit laisse tomber Secret Story, tu vas te faire des amis.

 

Ah ah ah !! let me laugh ! y avait en tout et pour tout une dizaine de photos exposées, et à tout casser, une vingtaine de bobos occupés à faire semblant d’apprécier. Au bout de 15 minutes (quand même) de sourires non rendus, de bonjours zapés, ben je me suis barrée.

Morale de l’histoire : pourquoi faire un pataquès pour un non événement ? No comprendo, je ne comprends pas, ich verstehe nicht…

Déception…



Les maladies technologiques
février 26, 2009, 12:52
Filed under: Geek stuffs | Mots-clefs: , , , ,

Nous savons depuis longtemps que les ondes émises par nos téléphones, Freebox et autres antennes de relais de réseaux cellulaires, nous font courir un risque important de tumeur cancérigène au cerveau.

 

Quitte à choisir, je conserve la clope au bec et le mobile greffé au tympan à mes risques et périls. Je suis une aventurière du XXIème siècle, j’assume.

 

Si l’on en restait un tumourinette au cerveau, passe encore ! Mais non, tous les jours nous envoient son lot d’épileptiques, d’autistes et de psoriasistes en raison de notre trop grande dépendance aux nouvelles technologies.

 

Derniers exemples en date:

Le chercheur Aric Sigman, membre de l’Institut Britannique de Biologie nous explique dans une revue tout ce qu’il y a plus de scientifique, que l’usage des réseaux sociaux entraînent des troubles cardiaques et des dysfonctionnements intellectuels. La réduction des contacts physiques engendre une isolation qui affecte le bon fonctionnement de l’organisme qui engendre un bouleversement du système immunitaire provoquant ainsi des maladies.

Pfffew… bref, moins on se touche, plus notre organisme pète un câble, à commencer par les dysfonctionnements intellectuels. Teubés qu’on va être les gars !

 

Une fillette de 12 ans a été diagnostiquée atteinte de « Palmare PlayStation Hidradenitis ». Qu’est-ce ? Une nouvelle maladie de la peau des mains (de gros nodules rouges très spectaculaires) causée par l’utilisation excessive d’une manette de jeu.

Pfffew… plus de Mario Kart pour éviter la peste bubonique, c’est cher payé !

Loin de moi l’idée de trouver une solution à notre propos. Mais quand même, cela suscite l’interrogation. A quoi allons-nous ressembler ? Qui voudra encore de nous?

 

protesting_zombies 
 

 



Facebook recule
février 18, 2009, 1:38
Filed under: Divers | Mots-clefs: ,

Oyez oyez ! Après moult contestations à droite à gauche, la plus convaincante en provenance de l’Epic (Electronic Privacy Information center), une puissante association d’usagers américains qui menaçait de porter plainte, Facebook est revenu en arrière sur ses conditions d’utilisations.

Donc, en théorie, lorsque vous supprimez un contenu que vous avez téléchargé sur votre profil, ou lorsque vous supprimez votre profil, rien ne devrait être conservé, ou du moins exploité, par Facebook.

Pffffew… il reste les photos de moi prises en 5ème et gentiment postée par un « ami »…



Internet nous sauvera tous
février 17, 2009, 1:14
Filed under: Conseils à gogo | Mots-clefs: ,

Il est grand temps de se poser la question si oui ou non, il est bon pour la santé de notre société de voir se développer certains usages poussifs de l’Internet collaboratif (ou Web 2.0).

 

Régulièrement est posée la question de la protection des données individuelles en particulier sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, facebookeur (euse)s du Monde et de Navarre, sachez que vos données postées sur vos profils (incluant bien évidemment les photos) sont désormais la propriété ad vitam eternam de Facebook. Et oui, jeunes oisillons, Facebook a subrepticement changé ses « conditions d’utilisation » depuis le 4 février dernier comme nous le fais constater le site ecrans.fr.

Même si vous effacez vos photos, voire supprimez votre profil, « vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable, transférable et mondiale (avec l’autorisation d’accorder une sous-licence) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur le site ».

 

Yeah ! 

 

Bon… on va pas dire qu’on ne savait pas plus ou moins qu’il est préférable d’éviter les photos cul-nu sur Facebook. La nouvelle tendance est beaucoup plus sympathique : la possibilité de sauver le monde via Internet.

 

Trois exemples m’ont sauté aux pupilles ces derniers jours.

 

         L’histoire de cette femme qui annonce en direct qu’elle met fin à ses jours et la mise en place d’une chaîne de solidarité tout à fait exemplaire qui a permis à la police de sauver cette dame. Aux dernières nouvelles, elle est finalement contente d’être encore en vie.

         L’histoire de cet ado qui a eu la bonne idée de mettre en ligne photos et vidéos des tortures qu’il réalisait sur son chat. Indignation mondiale de la « communauté des internautes », en quelques heures seulement, ils permettront à la police de traquer et d’arrêter le méchant garçon.

         L’histoire de cet homme qui s’est récemment illustré en étant l’un des protagonistes actifs et malintentionnés des incendies en Australie. L’homme, resté jusque là anonyme, a été arrêté mais de façon malencontreuse, certains facebookeurs ont réussi à se procurer sa véritable identité et ont organisé un lynchage virtuel à coup de groupes contre ce monsieur.

 

Morale de l’histoire : prenez garde à la toile (amis et vidéos inclus) !!

Par exemple, je me permets de dénoncer le mec de Super fan de Spider par une photo qui illustre bien mon propos:

effets-toile

 http://tinypic.com/